La ménagère souabe a gagné

Elle ressemble un peu à la Mère Denis, en version germanique. Avec son tablier et son gros bon sens elle a déboulé parmi nous au détour de la crise, en 2008. Remise en selle par la chancelière Angela Merkel . Nous, les étrangers, on ne la connaissait pas vraiment. Mais les Allemands, eux, si. La « Schwäbische Hausfrau », la ménagère souabe est en effet une figure symbolique, sorte de pendant au « bon père de famille » des Français. Elle représente l’archétype des vertus germaniques. Pas illuminée genre Jeanne d’Arc ou Marianne, sein dégagée pour la révolution, non, elle est maternelle, solide et rassurante. Et surtout – et c’est sa grande vertu – elle est pingre car elle vient de la région de Souabe, en quelque sorte une Auvergne allemande, – et ne dépense donc pas plus que ce qu’elle a en caisse. Sagesse ô combien cardinale !

Face au délire des Subprimes anglo-saxonnes et de la crise des dettes souveraines, c’est à elle que la chancelière allemande a fait appel. En calant son discours sur cette figure, elle a imposé à l’Europe le « pacte fiscal » , avec un message bien clair : apprenez à gérer vos budgets, comme le fait la ménagère souabe. Sans tape-à-l’œil et avec une rigueur toute protestante. Les pays du sud de l’Europe et la France ont du mal à appliquer la recette…

C’est pourtant grâce à l’opiniâtreté de la ménagère souabe, qui tenait au XIXème siècle les cordons de la bourse familiale très serrée, que la région de Souabe dans le Sud ouest – autrefois rurale et délaissée – est aujourd’hui l’une des plus dynamiques d’Allemagne. La redoutable ménagère exigeait en effet de l’efficacité de son mari, soutenue en cela par le pasteur – et cette efficacité était de l’inventivité technique. Pas question de gaspiller l’argent au café du coin – la « Boiz » – à boire du schnapps alors que des bouches très nombreuses attendaient à la maison. C’est en tous cas la thèse du journaliste Andreas Öhler dans un article du Zeit paru à l’origine dans la revue catholique Christ und Welt .Pour avoir la paix, celui-ci s’exécutait et mettait au point des astuces techniques pour améliorer les appareils de la ferme et de la maison.

Et près de 200ans plus tard, le résultat est là: cette région est devenue celle des « les champions cachés », comme on dit en Allemagne. Des firmes de taille moyenne, qui sont leader mondial de la branche ou du produit qu’elles fabriquent. Et dans ce domaine la petite ville protestante de Künzelsau et ses 20 000 habitants, est la championne toute catégorie. Entreprises fabriquant des saunas, des empaquetages, des jeans « made in Germany », des vis et matériaux de fixation – comme la firme Würth qui a démarré en 1954 avec 2 personnes et en emploie aujourd’hui plus de 5000- , des protections antidéflagrante etc… on trouve vraiment de tout à Künzelsau, comme on peut le constater en regardant la galerie de photos du magazine économique Wirtschaftswoche. Résultat : un taux de chômage dans la région de Künzelsau et de sa voisine Schwäbisch-hall de 3,6%. Et 15000 demandes d’emploi en provenance du Portugal en 2013 par suite d’une campagne de promotion .

Alors, c’est vrai qu’ils agacent ces Souabes à l’accent un peu ridicule, avec leur côté tatillon et petit bourgeois : citons par exemple la « Kehr-Woche » semaine du balayage, une réglementation minutieuse qui indique pour chaque immeuble quelle famille doit passer le coup de balai dans les étages. Avec un panneau accroché sur la porte de l’appartement- pour éviter qu’on oublie. Les Bobos berlinois, sont d’ailleurs exaspérés au point d’avoir lancé une campagne « anti-Souabe ». Car on en trouve beaucoup dans la capitale allemande.

Mais au bout du compte, c’est bien la ménagère souabe qui a gagné. Et le ministre-président du Land de Bade-Würtemberg, Winfried Kretschmann, un écolo pragmatique, se pavane d’ailleurs sans état d’âme dans sa voiture de fonction, une Mercédès classe S hybride…fabriquée dans sa région si économe.

copyright

Publicités

Une réflexion au sujet de « La ménagère souabe a gagné »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s