Marine le Pen inquiète les Allemands

L’interrogation revient désormais en boucle : « Marine le Pen peut-elle vraiment remporter l’élection présidentielle ? ». Que ce soit dans les dîners, autour d’une tasse de café ou même lors de banales rencontres entre voisins, on ne peut y échapper. Il faut expliquer… une élection française hors norme. Alors quelles sont les craintes des Allemands face à Marine le Pen? Pour en savoir un peu plus, j’ai compilé les grands quotidiens de la semaine passée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout d’abord les médias allemands suivent avec beaucoup de précision cette élection, même si les dérapages du Président américain Donald Trump occupent le devant de la scène. Certes la presse est traditionnellement attentive au voisin français, mais désormais, après le Brexit, on sent une véritable inquiétude. Cette semaine, plusieurs aspects intéressaient particulièrement les quotidiens. D’une part, dans l’actualité, la fouille au siège du FN. Dans un article intitulé « l’intouchable », la correspondante du quotidien d’affaire FAZ Frankfurter Allgemeine Zeitung online, explique à ses lecteurs en citant Bernard-Henri Lévy, présenté comme conseiller du Président, que « la présidente du Front National est concernée par trois affaires de corruption  qui pourtant n’attirent presque pas l’attention de la presse française, à la différence de l’affaire Fillon ». Et elle explique longuement les soupçons qui pèsent sur Marine le Pen à propos d’emplois présumés fictifs au Parlement européen, le soupçon de fraude fiscale concernant la maison du Patriarche à Saint-Cloud. Et enfin les soupçons sur le financement de la campagne de 2012 avec la mise en examen du trésorier du parti. Mais constate-t-elle, « le soupçon de corruption contre Marine le Pen ne lui a pas été dommageable dans les sondages.  Au contraire, ses perspectives au second tour progressent continuellement. » Inutile de dire, que c’est une situation assez incompréhensible pour un Allemand.

Deuxième thème, la sortie de l’euro que Marine le Pen ne brandit plus mais qu’elle entend tout de même mettre en pratique. Alors le quotidien libéral Süddeutsche Zeitung, a sorti sa calculette. Sous le titre « Retour à l’ancienne monnaie » (Zurück in die alte Währung » l’article précise que si la France revient au Franc, sa dette de 1700 milliards d’Euros sera convertie en Francs. « D’ores et déjà les marchés sont inquiets, explique l’article. Car les experts estiment que la monnaie française serait immédiatement dévaluée de 25%. » « Ce qui signifie, explique le quotidien, à ses lecteurs que ce sont les créanciers de la France qui paieront le coût de la dévaluation, les Allemands notamment mais aussi la Banque centrale européenne qui en détient pour 225 milliards d’Euros de titres français. » Autant dire que la crédibilité de la France serait atteinte et qu’elle aurait le plus grand mal à revenir emprunter sur les marchés. « Depuis janvier d’ailleurs, fait remarquer le journal, le taux des obligations françaises commencent à flamber. »

Paradoxalement cette semaine, c’est le quotidien économique Handelsblatt, qui sous le titre « Danger pour l’Europe » (Gefahr für Europa) s’attaque à la philosophie du Front National par le biais de la critique d’un ouvrage (1) sur la présidente du Front National. En réalité cela permet au correspondant à Paris de démonter point par point les mécanismes d’action du parti. La dédiabolisation ? « Certes Marine le Pen se donne une image plus lisse que son père, mais en réalité elle est tout aussi radicale, écrit-il. ». La liberté, une des valeurs fondatrices de la France ? « Pour Marine le Pen, explique l’auteur, la liberté n’est ni un droit fondamental, ni la condition pour le développement des citoyens. C’est simplement la liberté des Nations face à Bruxelles, à l’Allemagne et au danger des migrants » Et il précise que le « fondement idéologique de Marine le Pen reste le racisme et le nationalisme » en expliquant que « Les juifs contre lesquels son père a souvent vitupéré ont été remplacé par les musulmans ». Enfin l’Europe ? « l’objectif prioritaire de Marine le Pen est d’y mettre fin » Le correspondant du Handelsblatt met en avant le sentiment de déclin des Français pour leur pays, les problèmes sociaux des banlieues et territoires oubliés pour expliquer la montée en puissance de Marine le Pen. Et il souligne également « le virulent anti-germanisme apparu ces dernières années dans son discours. Elle se sert de ce véhicule pour attaquer l’union européenne, l’Euro étant d’après elle une sorte de « Deutsche Mark déguisé ». Bref, le lecteur allemand aura compris. Et s’il n’est pas un fervent adhérent de l’AfD (Alternative für Deutschland), le parti nationaliste et populiste allemand, il sera au choix, inquiet ou déçu par cette France-là…

(1)Marine le Pen, Tochter des Teufels (Marine le Pen, fille du diable) de Tanja Kuchenbecker

copyright

Publicités

4 réflexions au sujet de « Marine le Pen inquiète les Allemands »

  1. « Deux assistants de Marine Le Pen au Parlement européen en garde à vue »
    Ouest France, Modifié le 22/02/2017 à 14:11 | Publié le 22/02/2017 à 10:35
    http://www.ouest-france.fr/politique/front-national/parlement-europeen-les-2-assistants-de-marine-le-pen-entendus-par-la-pj-4815933
    La nouvelle fait le buzz depuis tout à l’heure et va peut-être rassurer un peu les Allemands. « Wait and see » pour cela. Et pour l’Europe, agissons ! Paris, dimanche 26 février à 15 h, à la hauteur du 140 rue Rambuteau : n’oublions pas !

    J'aime

  2. L’AFD peut -elle vraiment voir positivement ses diatribes sur la France, aux relents anti -allemands peu dissimulés ? N’y a-t-il pas là une brèche dans la proximité affichée de ces extrême-droites ?

    J'aime

    • Une réunion des extrême-droite s’est réunie le 21 janvier à Coblence (ouest de l’Allemagne). Pour la chef de file de l’AfD Frauke Petry, controversée par une aile radicale de son parti, il s’agissait de conforter sa stature. Mais, mis à part la critique commune de l’Europe et de l’immigration, ces partis n’ont pas grand chose en commun. Et leur nationalisme laisse en effet augurer de sérieux conflits s’ils arrivaient au pouvoir

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s