L’Allemagne a-t-elle perdu sa boussole?

 

Le résultat des élections n’en finit pas de secouer le pays. Les commentateurs filent la métaphore et évoquent le « déplacement de plaques tectoniques ». En cause, bien sur la perte d’adhésion aux grands partis, appelés ici « populaires » et l’entrée au Bundestag de l’extrême-droite avec le parti AfD (Alternativ für Deutschland). La chancelière Angela Merkel, symbole de la stabilité germanique, se retrouve en position de faiblesse. Et l’Allemagne en pleine introspection… Lire la suite

Publicités

Turbulences politiques en Allemagne

Emmanuel Macron va devoir s’habiller chaudement – selon une expression consacrée allemande – pour réussir la « refondation de l’Europe ». Le résultat de l’élection allemande est sans appel : Angela Merkel et son allié bavarois (32% des suffrages, une baisse de 8,6 points de pourcentage) est affaiblie, son partenaire social-démocrate laminé (20%) et l’extrême-droite de l’AfD entre avec 13,5% comme troisième force au Bundestag. Les conséquences ne se sont pas fait attendre : le parti social-démocrate a renoncé à poursuivre la coalition avec les conservateurs. Manque de chance c’est justement le parti qui approuvait les options européennes de notre Président… Lire la suite

La xénophobie atteint le milieu de la société

On s’en souvient. Les années 2015 et 2016 ont été marquées par la violence en Allemagne, celles des attaques contre les foyers de demandeurs d’asile, mais aussi celle des réfugiés contre les femmes à Cologne, ou pire encore l’attentat de Berlin. Dans ce climat anxiogène, un parti populiste aux accents de plus en plus radicaux, l’AfD propose des réponses simples. Le gouvernement a senti le danger et a réagi. Mais le plus inquiétant c’est que l’état d’esprit dans le pays a changé… Lire la suite

Une chaîne humaine pour l’Europe

Il faut beaucoup de conviction – ou d’inquiétude – pour consacrer une heure de son temps, un dimanche après-midi plutôt froid, à manifester pour l’Europe. Et pourtant c’est ce qu’ont fait des centaines d’habitants de Cologne, familles avec enfants, jeunes ou seniors, rassemblés sous l’impressionnante cathédrale gothique. Avertie par les réseaux sociaux, je m’y suis rendue. Lire la suite

Le choc de Berlin

Rien n’a changé et pourtant tout est différent. A Berlin, au lendemain de l’attentat, les marchés de Noël ont été fermés mais ce n’était pas le cas dans le reste du pays. Dans l’ancienne capitale, Bonn, j’ai retrouvé comme deux jours auparavant les échoppes colorées, les flâneurs qui se réchauffent au vin chaud et l’odeur des saucisses grillées. En somme une atmosphère bon enfant. Pourtant quelque chose est différent : les voitures de police placées en évidence et qui barrent l’entrée du marché, la patrouille de policiers armés. L’Allemagne désormais est en état d’alerte mais fait front… Lire la suite

L’année qui a changé l’Allemagne

WP_20160811_009

Une dernière menthe à l’eau, un coup d’œil mélancolique à la mer, et c’est le retour en Allemagne. Mais quelle Allemagne ? En un an, entre la fin août 2015 et 2016, l’atmosphère du pays a complètement changé. A pareille époque, la chancelière nous avertissait que la crise des réfugiés serait pire que celle de l’Euro ou de la Grèce mais, elle lançait sa fameuse petite phrase : « nous y arriverons ». La « Willkommenskultur » démarrait. Aujourd’hui, 800 000 réfugiés plus tard, le pays s’est crispé. Lire la suite

Europe : la politique de l’autruche

Les cérémonies de Verdun, la commémoration commune de 300 000 morts, une génération fauchée par une guerre insensée… c’était comme une piqûre de rappel pour tous ceux qui se détournent de l’Europe. Le projet européen est d’abord sorti de cette matrice, celle des catastrophes provoquées par les nationalismes revanchards. Mais sommes-nous vraiment surs d’en être à l’abri ? Et l’Europe ne devrait-elle pas se ressourcer, retrouver le dialogue avec ses citoyens pour survivre ? Suivons quelques pistes… Lire la suite