Avenir noir pour le charbon

 

Franchement cet hiver n’a pas été très gai dans l’ensemble. Un ciel bas, peu de lumière et pas de vent… Ajoutez à cela le froid, et il y avait de quoi avoir le blues. Mais pas pour les grands électriciens allemands. Ils appellent cela « Dunkelflaute », un néologisme germanique, qui signifie à peu près « calme plat sombre ». On l’a vécu pendant plusieurs jours en janvier. Et pour eux, ce n’est que du bonheur…Pourquoi ? Je suis allée voir de plus près… Lire la suite

Publicités

Les bienfaits de la tempête ou presque…

Quel sale temps ! Même les chiens n’osent plus sortir. C’est dire. Dans le U-Bahn, – le métro – qui m’emmène dans le sud de la ville, une inconnue m’adresse la parole : « ça y est, on est encore en retard. C’est la tempête, comme hier, c’est grave pour moi. » . Je la regarde : elle a le visage usé, un fichu sur la tête. Elle est sans doute turque. Nous sympathisons brièvement. Elle m’explique qu’elle fait des ménages à l’autre bout de la ville et que – tempête ou pas – son employeur ne badine pas avec les horaires. La tempête « Niklas » que nous avons subie pendant trois jours, est pourtant une des pires jamais connues par l’Allemagne ces dernières années. Elle a causé la mort de 9 personnes, interrompu le trafic aérien à Munich et mis le chaos dans les liaisons ferroviaires à Cologne. Lire la suite