Turbulences politiques en Allemagne

Emmanuel Macron va devoir s’habiller chaudement – selon une expression consacrée allemande – pour réussir la « refondation de l’Europe ». Le résultat de l’élection allemande est sans appel : Angela Merkel et son allié bavarois (32% des suffrages, une baisse de 8,6 points de pourcentage) est affaiblie, son partenaire social-démocrate laminé (20%) et l’extrême-droite de l’AfD entre avec 13,5% comme troisième force au Bundestag. Les conséquences ne se sont pas fait attendre : le parti social-démocrate a renoncé à poursuivre la coalition avec les conservateurs. Manque de chance c’est justement le parti qui approuvait les options européennes de notre Président… Lire la suite

Publicités

Des électeurs rompus à la tactique

Ça y est, nous voici dans l’ultime ligne droite avant l’élection allemande ! Inutile de dire que la nervosité s’accroît, la campagne soporifique a pris des allures de match de boxe. Tout indique à priori que la chancelière sera la gagnante. Mais la question sensible est de savoir quel parti arrivera en 3ème place. Les électeurs allemands ont le choix le parti libéral FdP, les Verts ou l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) à l’extrême-droite. Essayons de nous y retrouver… Lire la suite