Ces femmes qui donnent le ton en politique

Cela ne vous aura pas échappé, onze candidats, dont deux femmes seulement se présentent à la présidentielle française. C’est peu. Et en Allemagne, me direz-vous ? Trois femmes politiques, focalisent actuellement l’actualité. Elles sont situées dans une sorte de triangle, Berlin, Sarrebrück et Düsseldorf. Lire la suite

Publicités

L’ère des super-papas est-elle arrivée ?

 

Une interview avec la ministre de la famille allemande Manuela Schwesig m’a inspiré quelques réflexions. Elle est parue après la publication des chiffres de l’OCDE concernant le partage du travail entre les hommes et les femmes. Les résultats sont décevants : dans aucun autre pays d’Europe (mis à part les Pays-Bas et l’Autriche) les mères travaillent aussi peu qu’en Allemagne. Pourtant on s’est beaucoup focalisé sur les femmes mais que devient le père dans tous ça ? Il doit jongler avec différents rôles. Pas toujours facile de s’y retrouver… Lire la suite

La fin du « ménage à trois » dans la défense européenne

 

L’année 2017 a commencé avec un coup de tonnerre : l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, Président des Etats-Unis et champion des tweets. Face à ce redoutable papy, les grandes capitales tremblent et on se demande comment l’union européenne, déjà mal en point, va pouvoir réagir. A l’occasion d’une conférence organisée par l’Institut Gustav-Stresemann et l’Institut français de Bonn, et intitulée justement « Où va l’Europe », j’ai pu rencontrer l’eurodéputée Sylvie Goulard, spécialiste de l’Allemagne. Je vous propose, en nouveau format, cet entretien… Lire la suite

Le salaire de la femme

La colère n’attend pas le nombre des années. Elle ne s’émousse pas, non plus. Voilà ce que je constate en rencontrant une jeune femme, la trentaine un peu passée. Son métier ? Ingénieur. Dans ma naïveté, et vu que l’on recherche des femmes dans les métiers techniques, j’imagine qu’elle est une aubaine pour la firme de géolocalisation, en pleine croissance, pour laquelle elle travaille. Elle est en effet la seule femme dans son département. Pourtant la réponse est nette, sans fioriture. « Pas du tout » Et Anita – c’est son prénom – m’explique que ses collègues masculins lui ont tout de suite fait savoir que leurs salaires étaient plus élevés – à compétence égale. Le chef du département, interrogé sur ce sujet, lui aurait même déclaré : « la différence est telle que vous ne pouvez même pas vous l’imaginer… » Lire la suite