Inquiétante progression de l’extrême-droite

La chancelière Angela Merkel a beau répéter son slogan « Nous y arriverons », les Allemands n’y croient guère. Ils sont loin d’être tous d’accord pour accueillir « sans limite » des demandeurs d’asile, redoutant les difficultés de l’intégration : « Lorsque la chancelière déclare que l’Allemagne va changer, j’aimerais bien qu’on demande mon avis », déclare ainsi le philosophe et écrivain Rüdiger Safranski . Il n’est pas seul. L’inquiétude est palpable, et l’extrême droite engrange les bénéfices… Lire la suite

Publicités

Gros temps pour la chancelière Angela Merkel

La chancelière a perdu son aura. En quelques semaines seulement. Partout ailleurs les récents chiffres du chômage 6% – les plus bas depuis 24 ans – auraient provoqué un accès d’euphorie. Pas en Allemagne où adversaires politiques et faux amis d’Angela Merkel flairent leur chance. Mutti (maman) aurait-elle perdu le sien ? Dans l’effervescence actuelle, due à la « crise des réfugiés » tout devient possible. J’essaye de résumer… Lire la suite

Après l’empathie pour les réfugiés, l’anxiété gagne l’Allemagne

Une sacrée somme : c’est au moins 10 milliards d’euros que l’Allemagne devra sans doute réunir cette année pour financer l’aide et l’installation des quelques 800 000 réfugiés annoncés. Mais la ministre du travail, la sociale-démocrate Andrea Nahles a mis en garde : seul un réfugie sur dix environ peut être considéré comme directement adapté au marché du travail. Le chômage risque d’augmenter. Lire la suite

Les communes dépassées par les réfugiés

 Bonn, l’ancienne capitale fédérale, a déjà accueilli près de 1200 réfugiés de 30 nations différentes. Et ce n’est pas fini … ce thème brûlant occupe toute l’actualité. En pleine campagne pour les municipales de la région (le Land) de Rhénanie-du-nord Westphalie, les candidats doivent prendre position. A Bonn l’un d’entre eux est lui-même fils d’immigré. Il était le premier invité par une organisation d’aide aux migrants, Migrapolis, à rencontrer des citoyens. J’y suis allée…

Lire la suite