L’industrie automobile a du plomb dans l’aile

 

Vous vous souvenez des premières grosses berlines allemandes qui déboulaient dans les années soixante sur l’autoroute du soleil ? On se moquait des « bouchers enrichis » allemands, ou pire, on disait : « ils ont échangé leurs chars contre de grosses bagnoles »…Les Allemands, eux, étaient fiers, ils oubliaient leur mauvaise conscience avec de la belle mécanique. Avec ce savoir-faire, ils ont conquis les Français et le monde. Mais aujourd’hui, les nuages s’amoncellent… Lire la suite

Publicités

La ménagère souabe a gagné

Elle ressemble un peu à la Mère Denis, en version germanique. Avec son tablier et son gros bon sens elle a déboulé parmi nous au détour de la crise, en 2008. Remise en selle par la chancelière Angela Merkel . Nous, les étrangers, on ne la connaissait pas vraiment. Mais les Allemands, eux, si. La « Schwäbische Hausfrau », la ménagère souabe est en effet une figure symbolique, sorte de pendant au « bon père de famille » des Français. Elle représente l’archétype des vertus germaniques. Pas illuminée genre Jeanne d’Arc ou Marianne, sein dégagée pour la révolution, non, elle est maternelle, solide et rassurante. Et surtout – et c’est sa grande vertu – elle est pingre car elle vient de la région de Souabe, en quelque sorte une Auvergne allemande, – et ne dépense donc pas plus que ce qu’elle a en caisse. Sagesse ô combien cardinale ! Lire la suite