Les migrants qui ont fait la puissance de l’Allemagne

La peur des migrants ou des réfugiés ont été les moteurs du vote pour le Brexit et en faveur de Donald Trump. Dans une Allemagne sensible aux sirènes xénophobes, il est pourtant intéressant de découvrir que son histoire au contraire donne une autre image :  par trois fois au  moins, l’immigration massive de France, de Pologne ou du sud de l’Europe a permis à ce pays de développer sa puissance. Je vous embarque pour une brève page d’Histoire… Lire la suite

L’église catholique monte au créneau

 

Un climat délétère s’est installé en Allemagne. Des batailles rangées entre l’extrême-droite et des réfugiés à Bautzen (petite ville de l’est de l’Allemagne) se sont déroulées pendant plusieurs jours, des jeunes réfugiés sont démasqués comme terroristes, le secrétaire général de la CSU (le parti conservateur bavarois) n’hésite plus à proférer une déclaration à coloration raciste …décidément l’Allemagne a changé. Pourtant ce serait oublier l’autre face. Celle des bénévoles qui depuis plus d’un an se retroussent les manches… pilotés par les Eglises et notamment l’Eglise catholique. Lire la suite

Le défi des réfugiés ébranle l’Allemagne

Au retour de France, il m’a fallu un petit temps pour décrypter l’actualité allemande. En quelque sorte réajuster ma vision. En ce début d’automne en effet de nombreux Allemands s’interrogent. Ils ne sont pas atteints du « déclinisme » à la française, mais sont troublés. Un afflux considérable de migrants, le scandale Volkswagen… La figure rassurante et tutélaire de « Mutti » (maman ) Angela Merkel, s’est écornée. Où va l’Allemagne ? C’est ce que beaucoup commencent à se demander… Lire la suite

Les volte-face d’Angela Merkel mettent à mal le jeu européen

Commentaire

Honnêtement, Merkel, je l’aime bien. Et oui. C’est comme ça, ça ne se commande pas. D’abord elle se fiche pas mal de son maquillage, ensuite elle porte des pantalons moches qui ne lui vont absolument pas et pour finir elle met au pas les hommes bouffés de testostérone. Donc pour une Français habituée à des ministres qui se prennent pour des mannequins, c’est très reposant. En plus elle est calme, question émotivité, il n’y a pas grand chose à voir. Lire la suite