Après l’empathie pour les réfugiés, l’anxiété gagne l’Allemagne

Une sacrée somme : c’est au moins 10 milliards d’euros que l’Allemagne devra sans doute réunir cette année pour financer l’aide et l’installation des quelques 800 000 réfugiés annoncés. Mais la ministre du travail, la sociale-démocrate Andrea Nahles a mis en garde : seul un réfugie sur dix environ peut être considéré comme directement adapté au marché du travail. Le chômage risque d’augmenter. Lire la suite

Publicités

Réfugié, un mot qui réveille des souvenirs

Face à la détresse des réfugiés, l’Allemagne a réagi par une vague de solidarité impressionnante. Mais les forces de « l’Allemagne sombre » ne désarment pas, malgré la mise au point de la chancelière Merkel. Les réfugiés, c’est en tous cas un thème sensible qui accompagne l’histoire des familles allemandes…

Lire la suite