La xénophobie atteint le milieu de la société

On s’en souvient. Les années 2015 et 2016 ont été marquées par la violence en Allemagne, celles des attaques contre les foyers de demandeurs d’asile, mais aussi celle des réfugiés contre les femmes à Cologne, ou pire encore l’attentat de Berlin. Dans ce climat anxiogène, un parti populiste aux accents de plus en plus radicaux, l’AfD propose des réponses simples. Le gouvernement a senti le danger et a réagi. Mais le plus inquiétant c’est que l’état d’esprit dans le pays a changé… Lire la suite

Les réfugiés, le talon d’Achille de Merkel

 

L’enthousiasme, malgré les applaudissements, est mitigé dans les rangs de la CDU (l’Union chrétienne-démocrate), le parti d’Angela Merkel. Pourtant sa popularité pourrait faire pâlir d’envie de nombreux responsables politiques qui ont dû quitter la scène, Cameron, Hollande, Renzi, & Co. Angela Merkel vient donc d’être réélue avec 89,5% des voix. Elle tire un bilan positif de son activité mais la chancelière du rassemblement a en fait divisé son pays… Lire la suite

L’église catholique monte au créneau

 

Un climat délétère s’est installé en Allemagne. Des batailles rangées entre l’extrême-droite et des réfugiés à Bautzen (petite ville de l’est de l’Allemagne) se sont déroulées pendant plusieurs jours, des jeunes réfugiés sont démasqués comme terroristes, le secrétaire général de la CSU (le parti conservateur bavarois) n’hésite plus à proférer une déclaration à coloration raciste …décidément l’Allemagne a changé. Pourtant ce serait oublier l’autre face. Celle des bénévoles qui depuis plus d’un an se retroussent les manches… pilotés par les Eglises et notamment l’Eglise catholique. Lire la suite

Des parrainages pour faciliter l’intégration

Le pape François a fait un geste d’humanité, salué à juste titre, en accueillant des familles syriennes au Vatican. En réalité il a seulement mis en pratique ce qu’il avait déjà recommandé, à savoir la prise en charge, par chaque paroisse de familles de réfugiés. Sur le terrain en Allemagne,  des systèmes de parrainage sont mis sur pied un peu partout. S’y ajoute l’accueil discrets des nouveaux venus par les voisins. C’est l’intégration à visage humain. Faite d’échanges. Face aux lenteurs du gouvernement et aux populistes de plus en plus extrémistes Lire la suite

La cuisine pour mieux accueillir les réfugiés…

Présenter et mêler des plats typiquement allemands et arabes, occident et orient qui se rencontrent, voilà la recette qu’appliquent des organisations d’aide au réfugiés … Il n’est pas nécessaire de beaucoup parler la langue de l’autre en effet pour couper des légumes, mélanger farine et lait ou mettre des plats au four, bref cuisiner et déguster. Et dans ce domaine, les réfugiés démunis de tout, sont au même niveau que leurs « hôtes ». Au final la petite touche d’émulation permet de retrouver un peu de la fierté perdue. Les cuisiniers-convives découvrent des saveurs inconnues… Lire la suite

Le carnaval de Cologne pour effacer la honte du réveillon ?

Le carnaval s’ouvre traditionnellement par la « journée des femmes » (Weiberfastnacht)  – comprenez, la journée où les femmes donnent le ton. Tout Colonais, tout Rhénan – même d’adoption comme moi – le sait. Il est à souhaiter que les réfugiés l’aient aussi compris. Car depuis les violences sexuelles de la nuit du réveillon à Cologne, les Allemands sont à cran. La « culture de l’accueil » est mise en question d’autant que les activités les plus banales – comme les sports – sont désormais touchées par les problèmes de logistique… Lire la suite

Quand des réfugiés parlent d’eux-mêmes…au théâtre

Ça va mal. Il suffit de lire la récente interview de l’historien britannique Nial Ferguson qui évoque « l’erreur tragique de Merkel » et compare la migration des réfugiés avec celle qui a mis fin à l’Empire romain, pour avoir un sérieux vague à l’âme. Alors les réfugiés, sont-ils les barbares dont nous parle Ferguson ou les voyous déchaînés de Cologne ? Pour mieux comprendre, je suis allée au théâtre. L’occasion de les entendre enfin parler d’eux-mêmes… Lire la suite

Intégrer les réfugiés, mais à quelle vitesse?

 

« Ici, tout fonctionne », c’est la réponse que les étrangers donnent volontiers lorsqu’on leur demande pourquoi ils apprécient l’Allemagne. Sauf qu’aujourd’hui les Allemands ont de plus en plus souvent l’impression que rien ne fonctionne. En tous cas, en ce qui concerne la gestion des réfugiés. Angela Merkel va affronter un congrès de son parti particulièrement difficile. En fait j’ai plutôt l’impression que l’Allemagne roule à deux vitesses… Lire la suite

Inquiétante progression de l’extrême-droite

La chancelière Angela Merkel a beau répéter son slogan « Nous y arriverons », les Allemands n’y croient guère. Ils sont loin d’être tous d’accord pour accueillir « sans limite » des demandeurs d’asile, redoutant les difficultés de l’intégration : « Lorsque la chancelière déclare que l’Allemagne va changer, j’aimerais bien qu’on demande mon avis », déclare ainsi le philosophe et écrivain Rüdiger Safranski . Il n’est pas seul. L’inquiétude est palpable, et l’extrême droite engrange les bénéfices… Lire la suite

Gros temps pour la chancelière Angela Merkel

La chancelière a perdu son aura. En quelques semaines seulement. Partout ailleurs les récents chiffres du chômage 6% – les plus bas depuis 24 ans – auraient provoqué un accès d’euphorie. Pas en Allemagne où adversaires politiques et faux amis d’Angela Merkel flairent leur chance. Mutti (maman) aurait-elle perdu le sien ? Dans l’effervescence actuelle, due à la « crise des réfugiés » tout devient possible. J’essaye de résumer… Lire la suite